L’amour fou  -   Philippe Graven Info

 

Il aurait pu la croiser dix fois dans la journée sans la reconnaître, tant elle passait inaperçue. S’il eût certes été incapable de mettre un nom sur la tête de chaque étudiant, il savait du moins, quelques semaines après la rentrée, identifier qui était de ses élèves et qui n’en était pas, comme il savait, dès après le premier contrôle continu, séparer, sous bénéfice d’un inventaire plus poussé, le bon grain de l’ivraie.
D’elle, il n’avait rien à dire. Elle avait pourtant suivi son enseignement toute l’année et fait tous les contrôles continus, paraît-il, mais sans lui laisser le moindre souvenir, même pas celui d’un visage parmi d’autres ou d’un nom parmi d’autres.
Il tomba donc des nues en recevant cette lettre d’elle au lendemain de l’examen écrit de fin d’année :
Monsieur le Professeur,
Vous avez sanctionné ma copie par une note arbitrairement sévère, alors qu’elle méritait au moins la moyenne. Par votre faute, je suis injustement éliminée de la Faculté. Sachez que Je me réserve le droit de vous réclamer des dommages intérêts pour avoir ainsi brisé dans l’œuf une prometteuse carrière de juge au Tribunal de la jeunesse.

Caroline Duvernois

— Qu’est-ce que c’est que cette folle ? avait-il aussitôt pensé.
Par acquit de conscience, il était allé consulter le dossier de la demoiselle au secrétariat des étudiants et avait relu la copie incriminée. La mauvaise note était amplement méritée selon l’assistant auquel il l’avait montrée.

Rassuré, il répondit en ces termes :
Mademoiselle,
J’accuse réception de votre lettre de protestation. Vous semblez ignorer qu’il existe une procédure de recours interne permettant aux étudiants de faire opposition aux notes qu’ils estiment injustifiées. Utilisez-la avant d’agir en justice.
Je ne pense pas pouvoir être condamné à vous devoir quelque réparation que ce soit. Votre dossier m’a en effet appris que vous n’aviez obtenu la moyenne dans aucune des autres branches figurant au programme des examens. Ce sont donc tous les enseignants de 1ère année qui vous ont éliminée.

Professeur Henry Duparc

Previous Page Next Page
 

Il aurait pu la croiser dix fois dans la journée sans la reconnaître, tant elle passait inaperçue. S’il eût certes été incapable de mettre un nom sur la tête de chaque étudiant, il savait du moins, quelques semaines après la rentrée, identifier qui était de ses élèves et qui n’en était pas, comme il savait, dès après le premier contrôle continu, séparer, sous bénéfice d’un inventaire plus poussé, le bon grain de l’ivraie.
D’elle, il n’avait rien à dire. Elle avait pourtant suivi son enseignement toute l’année et fait tous les contrôles continus, paraît-il, mais sans lui laisser le moindre souvenir, même pas celui d’un visage parmi d’autres ou d’un nom parmi d’autres.
Il tomba donc des nues en recevant cette lettre d’elle au lendemain de l’examen écrit de fin d’année :
Monsieur le Professeur,
Vous avez sanctionné ma copie par une note arbitrairement sévère, alors qu’elle méritait au moins la moyenne. Par votre faute, je suis injustement éliminée de la Faculté. Sachez que Je me réserve le droit de vous réclamer des dommages intérêts pour avoir ainsi brisé dans l’œuf une prometteuse carrière de juge au Tribunal de la jeunesse.

Caroline Duvernois

— Qu’est-ce que c’est que cette folle ? avait-il aussitôt pensé.
Par acquit de conscience, il était allé consulter le dossier de la demoiselle au secrétariat des étudiants et avait relu la copie incriminée. La mauvaise note était amplement méritée selon l’assistant auquel il l’avait montrée.

Rassuré, il répondit en ces termes :
Mademoiselle,
J’accuse réception de votre lettre de protestation. Vous semblez ignorer qu’il existe une procédure de recours interne permettant aux étudiants de faire opposition aux notes qu’ils estiment injustifiées. Utilisez-la avant d’agir en justice.
Je ne pense pas pouvoir être condamné à vous devoir quelque réparation que ce soit. Votre dossier m’a en effet appris que vous n’aviez obtenu la moyenne dans aucune des autres branches figurant au programme des examens. Ce sont donc tous les enseignants de 1ère année qui vous ont éliminée.

Professeur Henry Duparc

page précédente
sur 2
Page suivante
Next
Next