Vulcain  -   Samir Bendahmane Info

 

Nous étions en plein été, la chaleur était écrasante et les festivités battaient leur plein à Tlemcen. Un mélange de magie et de folie remplissait l’air, les cafés étaient bondés et les rues surchargées de véhicules. Les klaxons fusaient de toutes parts et les pétards rythmaient les cadences effrénées des troupes d’Issawa qui accompagnaient un jeune marié sur son cheval blanc.

Le cérémonial est toujours le même. Il danse et tourne, imitant le vent soulevant la bête. Le barouf éclate, les femmes poussent des youyous qui semblent infinis et le rythme, toujours présent, porte et emporte cette transe générale enivrée d’odeurs de jasmin mélangées à celle de la poudre.

J’ai toujours adoré ce moment crucial dans les mariages de ma ville. Le marié devient, pour un jour, un prince, un illustre personnage de mythologie qui, tel le centaure, dévoile sa force et son pouvoir sur nous, simples mortels. C’est un moment quasi mystique et, pour l’avoir moi-même vécu des années plus tard, je dirais qu’il est magique !

Je revois mon cousin Hadji me prendre par le bras, essayant de me sortir du cortège, avant d’être englouti par cette marée humaine.
— Tirons-nous de là, on est attendus ailleurs.
En effet, un autre mariage se préparait, celui d’une cousine lointaine. Nous n’étions certes pas conviés, mais bon…

Nos journées d’été étaient basées sur un emploi du temps fort simple : plage, la journée, entre Sidi Ouchaa, Rechgoun ou Madrid et mariages, le soir. Notre mode opératoire était élémentaire. Étant donné qu’on ne roulait pas sur l’or, on faisait caisse commune. On prenait un taxi clandestin, la moitié de notre fortune à l’aller, l’autre moitié au retour. Le soir venu, on se renseignait dans les cafés du centre de la ville pour savoir quels étaient les mariages prévus pour la saison, qui se mariait avec qui, les noms de famille…

Previous Page Next Page
 

Nous étions en plein été, la chaleur était écrasante et les festivités battaient leur plein à Tlemcen. Un mélange de magie et de folie remplissait l’air, les cafés étaient bondés et les rues surchargées de véhicules. Les klaxons fusaient de toutes parts et les pétards rythmaient les cadences effrénées des troupes d’Issawa qui accompagnaient un jeune marié sur son cheval blanc.

Le cérémonial est toujours le même. Il danse et tourne, imitant le vent soulevant la bête. Le barouf éclate, les femmes poussent des youyous qui semblent infinis et le rythme, toujours présent, porte et emporte cette transe générale enivrée d’odeurs de jasmin mélangées à celle de la poudre.

J’ai toujours adoré ce moment crucial dans les mariages de ma ville. Le marié devient, pour un jour, un prince, un illustre personnage de mythologie qui, tel le centaure, dévoile sa force et son pouvoir sur nous, simples mortels. C’est un moment quasi mystique et, pour l’avoir moi-même vécu des années plus tard, je dirais qu’il est magique !

Je revois mon cousin Hadji me prendre par le bras, essayant de me sortir du cortège, avant d’être englouti par cette marée humaine.
— Tirons-nous de là, on est attendus ailleurs.
En effet, un autre mariage se préparait, celui d’une cousine lointaine. Nous n’étions certes pas conviés, mais bon…

Nos journées d’été étaient basées sur un emploi du temps fort simple : plage, la journée, entre Sidi Ouchaa, Rechgoun ou Madrid et mariages, le soir. Notre mode opératoire était élémentaire. Étant donné qu’on ne roulait pas sur l’or, on faisait caisse commune. On prenait un taxi clandestin, la moitié de notre fortune à l’aller, l’autre moitié au retour. Le soir venu, on se renseignait dans les cafés du centre de la ville pour savoir quels étaient les mariages prévus pour la saison, qui se mariait avec qui, les noms de famille…

page précédente
sur 10
Page suivante
Terre d’Auteurs

Terre d’Auteurs est une maison d’édition indépendante et passionnée.


Terre d'Auteurs publie des talents confirmés et émergents. Qualité, accessibilité et économie solidaire sont ses lignes directrices. Elle a pour objectif de devenir une plateforme de rencontres pour les créateurs d'aujourd'hui.

Terre d'Auteurs offre au lecteur des textes, de l'audio et des illustrations, fruits de collaborations artistiques exigeantes.

Next